• image slide site3
  • image slide contrat responsable

Belgique

 

Le 23 mars 2016, vers 8h du matin, la Belgique a été frappée par un double attentat. Les deux premières explosions ont visé l’aéroport international de Bruxelles. C’est ensuite le métro bruxellois qui a été touché par la barbarie.

Paris, Istanbul, Bruxelles... Autant de villes touchées par des extrémistes religieux.

Ces terroristes sont pour la grande majorité d'entre eux, originaires du pays qu'ils ciblent.

Ensemble, réaffirmons les principes universels de la République et encourageons le jeunesse de tous horizons à s'épanouir dans leur propre société.

Montrons que nous sommes tous unis et résistons face à cette barbarie.

Toutes nos sincères condoléances aux familles des victimes de Bruxelles et Istanbul.

 

zika

 

Depuis quelques semaines le virus Zika touche un nombre considérable de personnes dans les régions tropicales. Ce virus est responsable de la fièvre Zika chez l'être humain.
Il tire son nom de la 
forêt de Zika en Ouganda où il a été identifié pour la première fois en 1947. Le virus Zikaest transmis par la piqûre d'un moustique infecté. 

Une réelle psychose s’est alors installée autour de cette épidémie, à tel point que le mythique carnaval de Rio a bien failli être annulé. Retour sur ce virus qui fait trembler le monde. 

 

article cholesterol

 

Le cholestérol en excès représente une source de danger extrême. Le cholestérol a deux origines : une externe par la nourriture, et une interne que le foie notamment, fabrique. Son rôle est varié dans le corps et il se déplace dans le sang. Le mauvais cholestérol s’incruste sur les parois des veines et peut obstruer la circulation du sang, conduisant à des accidents cardio-vasculaires. Alors comment gérer son cholestérol ?

 

horaires_ok.jpg
A compter du lundi 29 février 2016, l'accueil téléphonique sera assuré du lundi au vendredi de 9h à 12h15 et de 14h et 17h45.

talons aiguilles attention mal de dos 

Ces souliers que l’on considère comme étant des échasses, se révèlent être de vrais accessoires de souffrance, à court comme à long terme. « Souffrir pour être belle »? Non !
L’émancipation des femmes a dépassé cet adage. Toutefois, ce n’est pas incompatible avec l’envie de plaire. 
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

J'accepte les cookies de ce site.