• image slide site3
  • image slide contrat responsable

 

 

 

Le saviez-vous ? Dès vos 18 ans, pour toute consultation chez un médecin ou pour tout examen médical, vous contribuez à hauteur de 1 €.

Cette contribution s’appelle la participation forfaitaire. Cette dernière a pour objectif de préserver notre système de santé en faisant appel à la solidarité de tous. Sur quels actes médicaux ce s’applique-t-elle ?

 

 

 

 

 

Qui est concerné ?

Toute personne ayant plus de 18 ans le 1er janvier de l’année en cours.

Cette participation forfaitaire s’applique de manière indifférenciée

  • Si vous consultez un médecin généraliste ou un spécialiste
  • Si vous respectez le parcours de soin ou pas

Toute personne bénéficiant d’un des statuts suivants :

  • Les affections de longue durée
  • Les arrêts de travail
  • Les rentes d’incapacité suite à une maladie professionnelle ou un accident du travail
  • Les pensions d’invalidité, les retraites
  • Les grossesses, sauf pour les examens médicaux obligatoires.

Qui est exempté ?

Sont exemptés de cette participation :

  • Toute consultation pour les enfants et jeunes de moins de 18 ans
  • Les femmes enceintes à partir du sixième mois de grossesse et ce, jusqu’au 12ème jour suivant la date de l’accouchement
  • Les bénéficiaires de la couverture médicale universelle complémentaire (CMUC), de l’aide à la complémentaire santé (ACS), ou encore de l’Aide Médicale d’Etat (AME)

Quels sont les actes concernés ?

Les actes médicaux impliquant une participation forfaitaire sont :

  • Toute consultation réalisée par un médecin généraliste ou un médecin spécialiste
  • Toute consultation réalisée au sein d’un hôpital, d’un dispensaire ou des urgences
  • Tout examen de radiologie
  • Toute analyse biologique et médicale

Ainsi, la participation forfaitaire de 1€ couvre une grande majorité des actes médicaux.

Toutefois, quelques exceptions existent :

  • Les prestations de chirurgie dentaire
  • Les soins pratiqués par les sages-femmes
  • Les soins pratiqués par les auxiliaires médicaux, les infirmières, les masseurs, kinésithérapeutes etc.
  • Les interventions chirurgicales et les hospitalisations de plus d’une journée
  • Les dépistages du cancer du sein

Notre système de santé est envié par nombre de pays étrangers. Il représente l’humanisme sur lequel la France s’est bâtie. Toutefois, ce système est coûteux. Sans les réformes structurelles, la Sécurité Sociale française n’aurait pu subsister. C’est grâce à la solidarité de tous que nous pourrons compter sur la bonne santé de notre « Sécu », d’autant plus que cette solidarité n’est pas onéreuse puisqu’elle ne coûte qu’un euro.

A la MMC, nous sommes aussi là pour ça.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

J'accepte les cookies de ce site.