• image slide site3
  • image slide contrat responsable

L’année 2017 a été rythmée par des mesures gouvernementales dans le secteur de la santé. Plusieurs grandes orientations ont été prises pour répondre à une double contrainte : limiter le déficit de la sécurité sociale et réduire les inégalités d’accès aux soins sur le territoire français. Voici les grandes lignes qui ont été tracées en 2017.

 

La premier janvier 2017 acte la modernisation de notre système de santé en réaffirmant le principe de consentement présumé au don d’organes. En clair, nous passons d’un système où il fallait préciser sa volonté de faire don de ses organes à celui où nous donnons automatiquement nos organes. En cas contraire, c’est à nous de notifier le refus de prélèvement d’organes. Cette mesure s’inscrit dans une volonté de fluidifier les greffes d’organes partant du principe du choix par défaut.

 

Une mesure visant à réduire les inégalités, celle du « congé proche aidant » permet à toute personne de cesser momentanément l’exercice de sa profession sous forme de congé afin de venir en aide à un proche en situation de handicap. Cette mesure permet de ne pas provoquer une démission ou un licenciement mais simplement un congé ou un aménagement du temps de travail. La durée de ce congé est limitée en accord avec l’entreprise ou en fonction des accords de branche.
Personne ne peut prévoir les situations de handicap d’un proche et cela ne doit pas bouleverser la vie de tous. De fait, par cette mesure, l’aide est simplifiée et l’emploi est sécurisé.

La Mutuelle Médico Chirurgicale a souhaité participer à cet accompagnement aux aidants en rajoutant une garantie d’assistance aux aidants dans son offre Géode Dépendance.

L’objectif étant d’offrir aux aidants :

  • Un accompagnement dans leurs démarches administratives pour la prise en charge de perte d’autonomie et dépendance et pour bénéficier d’aides financières ;
  • Une aide psychologique ;
  • Une mise en relation avec des prestataires agréés services à la personne ;
  • Un accompagnement dans la recherche d’un établissement spécialisé de jour.

 

La Dernière mesure de l’année 2017 est la modification du tarif de la consultation chez un médecin généraliste de 23€ à 25€. Toutes les lois ne peuvent pas être toujours en faveur des concitoyens. Le compromis est nécessaire.

Enfin, notez bien que le tiers payant généralisé a été reporté à 2018 afin de maitriser tous les enjeux de cette réforme qui implique de nombreux changements dans le quotidien des praticiens comme des usagers.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

J'accepte les cookies de ce site.