• image slide site3
  • image slide contrat responsable
alt
L’Aide Médicale de l’Etat ou AME est une aide permettant aux étrangers en situation d’irrégularité d’accéder à des soins médicaux. Cette aide est souvent critiquée par certains politiques durant les campagnes électorales mais elle est aussi mise en avant pour prouver l’humanisme de notre système de santé. Explorons ensemble l’AME pour que chacun se fasse sa propre opinion.

A qui s’adresse l’AME ?

Cette protection s’adresse aux ressortissants étrangers en situation irrégulière et surtout de précarité et a pour but de lutter contre leur exclusion au sein de la société française. La condition de ressource est donc importante dans la demande de cette aide.
Les conditions à remplir sont :
• Résider de manière stable depuis plus de 3 mois en France.
• Les ressources ne doivent pas dépasser un certain plafond, à savoir le même que celui de la CMU.
• L’AME n’est pas applicable à Mayotte.

Les personnes à charge (conjoint, concubin, partenaire lié par un PACS) peuvent bénéficier de l’AME. De plus, les enfants à charge de moins de 16 ans et jusqu’à 20 ans s’ils font des études, pourront aussi être bénéficiaires de l’aide.
Cependant, les membres de la famille, même ceux cités précédemment, qui résident à l’étranger et qui sont en visite en France n’ont pas le droit à l’AME au titre de personne à charge.

Quels droits donnent l’AME ?

L’Aide Médicale de l’Etat permet une prise en charge à 100% des soins médicaux et hospitaliers, dans la limite des tarifs de la Sécurité Sociale. Toutefois, certains frais médicaux ne sont pas pris en charge, tels que les médicaments à service médical rendu faible (le Service Médical Rendu (SMR) est une mesure de l’efficacité et de l’utilité des médicaments vendus en France) ou les cures thermales, par exemple.

L’AME est accordée pour une durée d’un an à partir de la date de dépôt de la demande. Le renouvellement n’est pas automatique et il doit être fait deux mois avant la date d’échéance.

Qu’advient-il de l’AME si la personne est régularisée ?

Une personne éligible à l’AME et dont la situation s’est régularisée ne pourra plus bénéficier de l’AME. Cette personne, et les personnes à charge, seront alors pris en charge par l’Assurance Maladie comme tout autre assuré français.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

J'accepte les cookies de ce site.