• image slide site3
  • image slide contrat responsable

hepatitesDrôles de maladies que ces hépatites ; il en existe plusieurs et elles prennent le nom de simples lettres de l’alphabet. A la fin de cet article, vous découvrirez que ces infections du foie peuvent être, pour la plupart, mortelles. Les hépatites sont des maladies virales qui touchent des millions de personnes sur terre. En voici un tour d’horizon par ordre alphabétique.  

 

          

 

 Hépatite A :

 Cette hépatite est une infection hépatique provoquée par le virus VHA. Celui-ci se transmet par l’ingestion d’aliments ou eau contaminés ou par contact direct avec une personne infectée. Le temps d’incubation est de 15 à 45 jours.La maladie est étroitement associée au manque d’eau potable, à l’insuffisance de l’assainissement et à une mauvaise hygiène personnelle.Cette forme n’entraine pas de maladie hépatique chronique et reste rarement mortelle.

 

Hépatite B :

Cette hépatite est une infection virale qui s’attaque au foie. La transmission se fait par l'intermédiaire des liquides et sécrétions biologiques, et est possible lors de rapports sexuels, d’injections, de transfusions sanguines à risques, par la transmission de la mère à l'enfant lors de l'accouchement et par le contact étroit avec une personne infectée. Le temps d’incubation est plus long, de 30 à 180 jours. Il est possible de prévenir l’hépatite B par un simple vaccin qui reste efficace.

 

Hépatite C :

L’hépatite C est une maladie du foie, dont le virus se transmet par le sang, par le biais d’injections à risques, d’une mauvaise stérilisation du matériel, ou lors de transfusions sanguines. L’incubation est de 30 à 100 jours. Cette infection peut très vite évoluer en cirrhose voire même en cancer du foie.

 

Hépatite D :

L’hépatite D est transmise par voie sanguine ou sexuelle (piqûre, transfusion, piercing, tatouage, et rapport sexuel non protégé)et n’atteint que les personnes présentant une hépatite B chronique. L’Interféron est le traitement de référence pour cette hépatite. Pour le moment, il n’existe aucun vaccin spécifique contre le virus de l’hépatite D mais la vaccination contre l’hépatite B protège de l’hépatite D.  

           

Hépatite E :

Cette forme d’hépatite se propage principalement par le biais de la contamination fécale de l’approvisionnement en eau ou en nourriture. Cette hépatite donne généralement lieu à une infection qui régresse spontanément en 4 à 6 semaines, mais peut occasionnellement évoluer en hépatite fulminante entrainant le décès

 

Hépatites F et G :

Le virus de l’Hépatite F est un virus à l’existence hypothétique qui serait responsable d’une forme d’hépatite virale.
Le dernier virus responsable d’une forme d’hépatite dont l’existence a été confirmée est celui de l’hépatite G.
Les modes de transmission parentérale, sexuelle et trans-placentaire du virus de l’hépatite G ont tous été documentés, et en raison de modes de transmission communs, les personnes infectées par le VIH sont souvent co-infectés par le virus de l’hépatite G.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

J'accepte les cookies de ce site.