• image slide site3
  • image slide contrat responsable

 
photo sports hiver

Ca y est ! La neige est tombée en grosse quantité les semaines passées et le soleil est revenu. La première zone scolaire est en vacances et va pouvoir profiter de ces conditions qui frôlent la perfection. Pourtant, sports d’hiver riment malheureusement avec gamelles et blessures assez pénibles. Alors comment s’éclater en toute prudence ?

Enfin nous pouvons aller skier dans de bonnes conditions. La neige est fraiche et le soleil reprend ses droits. Comme tous les ans à la même époque, des millions de français vont passer une semaine ou deux dans l’une des nombreuses stations de ski présentes sur notre territoire. Ce moment est toujours une réelle partie de plaisir à partager en famille ou entre amis. Soyons honnête, nous attendons avec impatience la première « gamelle » pour bien en rigoler.

 

Cependant, ces « gamelles » peuvent être plus graves que drôles. Environ 150 000 personnes se blessent par saison. 1/3 concernent des ruptures des ligaments croisés antérieurs, plus communément appelés des entorses du genou. Cette blessure terriblement douloureuse peut, de plus, laisser des séquelles indésirables. Les fractures qui représentent 25% des blessures sont un risque aussi important contre lequel il faut être prudent.

Comment éviter ces accidents qui peuvent être à la fois drôles mais potentiellement dangereux ?

Tout d’abord il faut régler ses skis. C’est une étape primordiale avant de pouvoir chausser. Les skis et les fixations disposent de réglages élaborés en fonction de votre poids et de votre taille qui permettront à vos skis de déchausser en cas de chute. Lorsque l’on tombe et que les skis ne se déchaussent ça peut tourner les genoux et provoquer la fameuse entorse.

De plus, adapter ses skis à son niveau de ski et à sa condition physique est essentiel afin d’éviter des chutes inutiles. En effet, certains skis pour les personnes confirmées peuvent s’avérer plus techniques et donc plus difficile à manier.

Hors ces dispositions d’ordre matériel il faut être prudent en permanence sur les pistes. La meilleure arme pour la prudence est le sommeil. Fatigue et prudence ne font pas bon ménage. De bonnes nuits de sommeil vous aideront à être plus vigilants et à être plus résistant en cas de chute.

Enfin, un respect sans faille des recommandations mises en place par le personnel de la station de ski est de mise. Quand nous voyons une signalisation indiquant qu’il faut ralentir car il y a un danger il faut le prendre en considération. Le personnel n’a pas mis cet avertissement par plaisir mais bien pour votre sécurité.

De plus, vous pouvez toujours consulter le code de bonne conduite du skieur sur le site de la Fédération Internationale de Ski :http://www.fis-ski.com/mm/Document/documentlibrary/Administrative/04/22/77/10fisrulesforconductsafetyandtheenvironment_newFISCI_Neutral.pdf

Nous sommes aussi là pour ça. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

J'accepte les cookies de ce site.