• image slide site3
  • image slide contrat responsable

 
je-suis-charlie.jpg

Dimanche 12 janvier 2015 se sont réunis des millions de personnes, en France et dans le monde, autour de la liberté, de la laïcité, de la tolérance et de la fraternité. Les chefs d’Etats et de gouvernements de plus de cinquante pays ont uni leur force avec le peuple français victime d’actes inhumains. La symbolique est forte mais elle doit être aussi garante d’un idéal, de notre idéal.

À travers ces attaques, au nom d’une prétendue vengeance, ce sont les valeurs fondamentales de la République qui ont été visées ainsi que les valeurs fondamentales de la mutualité française dont fait partie la Mutuelle Médico Chirurgicale.

La mutualité est une vieille dame née du sang des combattants de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. Sans eux, il aurait été impossible de bâtir des fonds d’indemnisation des accidents du travail, des maladies, de la vieillesse, auxquels les travailleurs ont contribué au nom de la solidarité. Contre la pauvreté, la désaffiliation, l’individualisme et l’intolérance, des millions de personnes se sont engagés à contribuer financièrement en cotisant pour que leurs frères et sœurs puissent combattre les aléas de la vie. 

Comment imaginer une telle solidarité sans tolérance et amour de l’autre ?

Nous sommes frères, sœurs, pères et mères. Nous sommes une famille unie car nous savons que le même sang coule dans toutes les veines de chaque être humain sur cette terre. Nous avons conscience des autres, nous savons qu’ils sont les enfants d’un père et d’une mère comme nous avons un père et une mère. Nous sommes égaux et parce que nous sommes égaux, nous avons le devoir de respecter les différences, dans leurs origines les plus diverses.

Lorsque notre frère a un genou à terre il faut l’aider à se relever. C’est ce que la Mutualité fait et c’est ce que le peuple français et les dirigeants du monde ont fait dimanche.

Les messages d’amour et de tolérance sont présents dans toutes les religions. Cela veut dire que les religions nous indiquent le chemin de la laïcité. Au même titre que la mutualité trouve ses principes fondateurs dans la solidarité et la tolérance, elle nous indique que c’est mon frère noir et musulman qui prendra mon bras gauche, mon frère juif policier et dessinateur  qui prendra mon bras droit et qu’ensemble, avec une volonté commune, ils me relèveront.

Ne laissons pas les agitateurs de la haine, nourris par des intérêts individuels, abattre cette solidarité et cette tolérance qui font marcher l’Homme dans la dignité, la fierté et dans la tolérance.

Egalité, Liberté, Fraternité. Le talon d’Achille de ces valeurs est le non respect de la Laïcité.

Voici les mots du Directeur Général, Monsieur Loïc Biver, qui a souhaité rendre hommage aux victimes et à ce qu’elles représentaient :

« Je vous ai réuni aujourd’hui pour quelques minutes de recueillement à la suite des évènements qui nous ont frappés hier à Paris.

Mon but n’est pas de vous faire passer un message politique mais de prendre ensemble la mesure de cet évènement gravissime.

Nous devons être à la hauteur de la valeur des hommes et de la femme dont la vie a été sauvagement détruite.

Leurs vies ont été consacrées à promouvoir la tolérance, la fraternité, la joie de vivre, et l’émancipation de l’individu.

Respectons les, respectons nous.

Ne faisons aucun amalgame,

Ne faisons aucun raccourci.

Luttons contre ceux et celles qui agitent des épouvantails et qui donnent naissance à des monstres.

Notre dignité, le respect des autres seront les seuls remparts aux extrémistes de tous bords.

Les extrémistes s’alimentent réciproquement.

 Cassons cette logique infernale par la chaine de solidarité et savoir vivre ensemble qui s’appelle Laïcité. »

 

C'est dans la tristesse et dans la douleur que nous sommes encore là pour ça.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

J'accepte les cookies de ce site.