• image slide site3
  • image slide contrat responsable

 
fotolia_72246223.jpg

La période des fêtes de fin d’année se caractérise toujours par de bons repas en famille. Ils sont accompagnés d’alcools, souvent différents, et en grosse quantité. Voici un petit guide pour éviter les lendemains à se taper la tête contre le mur. 

Les lendemains de fêtes sont souvent problématiques. Cependant, personne ne souhaite expérimenter ce qui est communément appelé « la gueule de bois » alors que nous sommes entourés de nos proches pour les fêtes de fin d’année.

Le meilleur moyen de se préserver de ces maux est de limiter la consommation excessive d’alcool. Malgré les idées reçues, toute boisson alcoolisée peut s’avérer être une réelle source d’ennui, qu’importe son degré d’alcool. Par conséquent, il faut boire avec modération. 

 

C’est bien plus facile à dire qu’à faire, notamment lorsqu’on est bien entouré. Ainsi, nous vous proposons des solutions si jamais « modération » n’est pas votre compagnon de fête :

  • Il faut boire de l’eau pendant la nuit. En effet, une alcoolisation excessive entraine une déshydratation qui provoque des effets désagréables.
  •  Ne pas se réveiller trop tard. Il ne faut pas prendre le risque de décaler son horloge biologique pour le restant de la semaine. Il est préférable d’être fatigué toute la journée et se coucher tôt pour bien récupérer.
  •  Prendre un bon petit déjeuner en évitant les produits gras. Des œufs brouillés sont une recette dont les effets bénéfiques ne sont plus à prouver. Priorité au thé ou tisane afin d’accentuer la réhydratation. Eviter les produits gras qui feront travailler le foie davantage alors qu’il est déjà bien occupé à éliminer l’alcool.
  •  Prendre des antalgiques pour éviter le mal de tête parfois très intense.
  •  Il est possible, aussi, d’endurer quelques problèmes gastriques tels que des nausées ou la diarrhée. Dans ce cas, n’hésitez pas à boire un verre de coca que vous aurez préalablement « touillé » pour éviter d’ingérer le gaz. Si les symptômes sont trop intenses et persistants il est possible aussi de prendre des médicaments pour faciliter la digestion.

« Il vaut mieux prévenir que guérir » : il existe aussi des solutions préventives à appliquer pendant la fête. En effet, boire un verre entre chaque verre d’alcool vous permettra d’éviter les mésaventures de la déshydratation. De plus, cela limitera votre envie de boire de l’alcool. Ensuite, il faut penser à espacer les verres. Personne dans votre famille ne vous force à boire coup sur coup. Bien qu’il soit difficile de mettre cela en pratique pendant les fêtes de fin d’année, il est préférable de ne pas mélanger les alcools. Champagne pour trinquer et vin pour la dinde feront l’affaire. Enfin, pensez à manger ! Les repas de fêtes de fin d’année sont copieux et très bons, alors autant en profiter.

Toute l’équipe de la Mutuelle Médico Chirurgicale vous souhaite d’agréable et joyeuses fêtes de fin d’année

Nous sommes aussi là pour ça.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

J'accepte les cookies de ce site.