• image slide site3
  • image slide contrat responsable

 
fotolia_62186798.jpg

 

 Vous envisagez sérieusement le divorce ? En plus de vous en vouloir d’avoir quitté son fils chéri ou sa fille chérie, belle-maman va obligatoirement vous harceler afin de savoir comment vous comptez assurer les petits enfants !

Prenez un temps d’avance pour mieux lui couper l’herbe sous le pied.

 

 

 Vous vous êtes dits « oui ! » mais plus rien ne se passe comme prévu. Malheureusement vous n’êtes pas le(a) seul(e). En effet, 44,7% des couples mariés ne connaitront pas l’adage des dessins animés « et ils vécurent heureux ».


Pour ce qui est de la mutuelle et de la sécu il vaut mieux se mettre à jour rapidement afin d’éviter de plus amples scènes de crises.

Quelques notions pratiques à assimiler : il est fréquent que lorsque vous êtes en couple, vous ayez la même mutuelle, notamment quand vous avez des enfants. L’un de vous deux est le « souscripteur » et l’autre conjoint(e), ainsi que les enfants sont les « ayant-droits ».

Il vous suffit de contacter votre mutuelle pour leur faire part de la mauvaise nouvelle et mettre un terme à l’affiliation. La mutuelle prendra acte de votre appel et résiliera le contrat d’assurance familiale. Cette résiliation est une procédure exceptionnelle prévue lors de ce genre de mésaventures.

La prochaine étape sera certainement la plus complexe : bien s’entendre avec votre (futur) ex-conjoint(e) sur les dépenses de santé. En effet, c’est le (la) conjoint(e) qui a la garde des enfants qui a le plus d’intérêt à rattacher les enfants à son contrat de mutuelle.

Par conséquent, il est primordial de se mettre d’accord sur ce point probable de discorde pour éviter de rendre encore plus difficile le divorce à vos chers et tendres. De plus, il ne faudrait pas que l’un de vous deux se retrouve lésé en avançant les frais de santé et ne pas être remboursé.

Encore une petite chose à régler : se mettre à jour avec l’assurance maladie. N’oubliez pas de prévenir votre caisse de sécurité sociale et indiquer à votre conjoint(e) qu’il a intérêt à faire de même afin que les enfants soient rattachés sur la carte vitale d’ayant droit.

fotolia_60079069.jpgDivorcer n’est jamais simple sentimentalement, heureusement la Mutuelle Médico Chirurgicale a pris en compte ce sujet qui touche de plus en plus ses adhérents. Et puis changer de conjoint ne rime pas forcément avec changement de mutuelle : parlez en avec nos conseillères Mutuelle Médico Chirurgicale qui trouveront la solution la plus adaptée à votre nouvelle situation.

Nous sommes aussi là pour ça.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

J'accepte les cookies de ce site.