• slide ACS large
  • image slide contrat responsable large

Plus de 75 ans d'esprit mutualiste

De 1936 à aujourd'hui, la MMC a considérablement évolué, vous apportant toujours plus de qualité, plus de services et renforçant toujours davantage sa proximité avec ses collaborateurs et bien sûr ses adhérents.

1936 : les débuts


C'est dans un contexte de progrès social
et de sortie de crise économique que naît en 1936 sur le territoire de la Haute-saône, la "Caisse Mutuelle Chirurgicale", première initiative mutualiste du genre sur la région. C'est avant tout l'esprit de solidarité qui guide ce projet philantropique. L'objectif unique est de venir en aide aux familles démunies qui ne peuvent, à l'époque, pas assumer le coût d'une opération chirurgicale.
Cette caisse n'est donc au départ qu'un complément des Assurances Sociales, et ne couvre que les besoins chirurgicaux des adhérents.


1946:les premières évolutions Au sortir de la guerre, la France se dote enfin d'un système de Sécurité Sociale, qui élargit considérablement la couverture et la protection des français face aux risques sanitaires de la vie courante. En parallèle de cette évolution, la "Caisse Mutuelle Chirurgicale" devient alors la "Caisse Médico Chirurgicale".
Elle demeure tout de même toujours au stade embryonnaire et son bureau est situé ... au sein même de l'appartement d'une employée ! Il aura fallu à l'époque, l'entier dévouement de son personnel pour faire perdurer la Caisse de solidarité.

1963 : l'essor

En 1963, la mutuelle, qui ne s'appelle encore pas la MMC, se dote de vrais locaux sur la ville de Vesoul (rue Salengro). C'est une étape importante dans la vie du groupe, qui possède enfin une vraie reconnaissance et renforce son identité et ses actions.
Elle est puissamment soutenue par l'effort constant des correspondants locaux qui développent le réseau des adhérents, notamment dans le nord du département. De plus en plus de populations autrefois en grande souffrance voient leur précarité diminuer grâce à cette solidarité mutualiste.


Années 70

La couverture des soins augmente et prend désormais en charge les soins dentaires, ce qui représente une avancée sanitaire fondamentale. C'est au cours de cette période que le nombre d'adhérents débute sa nette ascension, et passe à près de 25 000.

La mutuelle prend alors le nom de Caisse Médico Chirurgicale de Haute-Saône. En 1979, les locaux de la mutuelle s'agrandissent : elle emménage Rue de Verdun à Vesoul.


1991 : la maturité 1991 est une date charnière dans l'histoire de la MMC, où elle installe son siège social en plein coeur de la ville de Vesoul, place de la république.
Beaucoup de choses ont évolué depuis les débuts de l'initiative mutualiste : la MMC est désormais un acteur bien établi dans le coeur des haut-saônois mais aussi bien au-delà des limites du département. Cette extension se matérialise notamment avec l'ouverture d'une seconde agence sur la ville de Belfort.
L'avènement de l'ère informatique ouvre de nouvelles perspectives à la mutuelle en améliorant encore plus le traitement des dossiers. Le contrat unique autrefois en vigueur laisse désormais place à une gamme et des formules diversifiées pour mieux répondre aux besoins spécifiques des adhérents.
En plus d'une complémentaire santé toujours plus performante, la MMC poursuit sa diversification en proposant plus de 1800 produits complémentaires comme les garanties prévoyance et les plans d'épargne-retraite pour pallier tous les risques de l'existence. En 1997, la MMC emménage dans ses locaux actuels, au 6 rue Paul Morel, place Edwige Feuillère à Vesoul.

Années 2000 : le rayonnement

En 2000, la MMC compte plus de 22 000 adhérents et plus de 37 000 bénéficiaires. Elle est devenue en un demi-siècle la mutuelle de référence des franc-comtois. En 2002, elle se développe en ligne avec la création d'un site internet, qui sert à la fois de vitrine de ses activités, mais aussi d'espace de suivi et de collaboration pour ses membres, ses contributeurs et ses partenaires professionnels puis l'année suivante, elle ouvre un service de courtage qui lui permet d'étendre ses services sur toute la France et les DOM-TOM. En 2004, la couverture des frais de santé s'élargit avec le remboursement des "médecines douces", et notamment de la phytothérapie.


2011 : la modernité Toujours guidée par un esprit de proximité et d'efficacité, la MMC met au point de nouveaux contrats sous forme de gammes encore mieux ciblés pour répondre aux demandes particuliers de ses adhérents, notamment en fonction de leur âge et leur situation personnelle.
Elle crée la même année les prestations " Garanties nouvelles" dans le but d'élargir les remboursements à la plupart des médecines douces reconnues.
Elle poursuit également son développement en ligne. A ce jour la MMC compte désormais plus de 35 000 adhérents (dont environ a moitié bénéficie d'un contrat collectif professionnel), plus de 65 000 bénéficiaires, et près de 70 courtiers dans toute la France ...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.

J'accepte les cookies de ce site.